Articles par :

Celia Ricardo

Ta plus belle histoire d’amour, c’est toi !

Ta plus belle histoire d’amour, c’est toi ! 300 401 Murmures de l'âme

Lorsque tu vois ton reflet dans le miroir, quelle est ta réaction ? Es-tu capable de te regarder dans les yeux et te dire à quel point tu es merveilleux(se) ? Je côtoie régulièrement des personnes lors de mes séances, qui me disent qu’elles ne s’aiment pas. Qu’elles n’ont pas confiance en elles, qu’elle se sentent banales, insignifiantes, nulles. Pourtant ces mêmes personnes, ont tant à m’apprendre. Certaines ont vécu des moments vraiment difficiles, voir tragiques. D’autres ont du faire face à la maladie à des problèmes de famille. Mais elles sont toujours là, debout devant moi ! Lorsque je leur dit à quel point je suis épatée par leur parcours, par leur courage, leur force, leur volonté, elles sont presque gênées. Elles ne sont pas habituées à ces mots et elles se croient incapables d’être « tout ça ». Mais pourtant…

Ça peut parfois prendre du temps, voir même des années, mais apprendre à s’aimer et à reconnaitre ses qualité, c’est possible ! Ça te dit d’essayer ?

La prochaine fois que tu regarderas dans le miroir, regarde–toi bien dans les yeux. Rappelle-toi toutes les épreuves, tous les coups durs que tu as surmonté. Surtout ne baisse pas les yeux, tu peux être très fier(e) du chemin parcouru. Toutes ces épreuves sont tes forces aujourd’hui, tu les as dépassées !

Continue à te regarder et parle-toi comme si tu parlais à ta/ton meilleur(e) ami(e). Sois indulgent(e), bienveillant(e), doux(ce), compréhensif. Reconnais à quel point tu as su être courageux(se), fort(e), résistant(e), merveilleux(se). Tout le monde n’aurait pas eu ton cran. Dis-toi que tu es fier(e) de toi ! et quand tu seras prêt ajoute : « Je m’aime et je suis fier de moi ! » Plus tu feras cet exercice et plus il te sera facile de reconnaitre tout ça en toi.

Alors essaye et viens me dire ce que tu en penses !

S’écouter

S’écouter 400 400 Murmures de l'âme
Es-tu vraiment à l’écoute de ton corps lorsqu’il te fait comprendre que tu devrais te reposer, prendre du temps pour toi, ralentir, te chouchouter.
Par le passé je n’étais pas forcément consciente à quel point mon corps était mon meilleur thérapeute. En étant maman divorcée, travaillant à 100%, je n’avais pas vraiment le temps de ralentir ou de m’arrêter. Alors mon corps me l’a fait comprendre de manière plus violente. D’abord un burnout, puis des fractures au poignet, ensuite une épicondylite. Impossible de ne pas sentir les douleurs, mais je continuais à 200 km/h malgré tout.
Je savais que mon rythme de vie effréné n’était pas juste pour moi. Mais comment changer et dans quel domaine ? Et puis il y avait tout l’aspect financier aussi. Pas si simple !
Avec du recul, je reconnais que si j’avais su écouter tous ces messages, je me serai épargné bien des moments difficiles. Mais tout est juste, et sans ces expériences, je ne pourrai pas vous en parler aujourd’hui.
Aujourd’hui je n’hésite plus à m’arrêter lorsque j’en ressens le besoin et à dire à mon entourage que j’ai besoin d’être seule aussi parfois. Je m’accorde des pauses, j’écris beaucoup lorsque ma charge mentale est à son maximum. Je prends soi de moi.
Si toi aussi, tu connais des moments comme ça, alors j’ai envie de te dire STOP ! RALENTIS ! OBSERVE-TOI et ECOUTE-TOI !! Accorde-toi la place que tu mérites dans ta vie. La meilleure place ! car si toi tu ne prends pas soin de toi, qui le fera. Est-ce qu’il t’arrive à toi aussi de passer par des moments douloureux parce que tu ne t’écoutes pas suffisamment ?
Si tu le souhaites, je t’accompagne volontiers, afin de t’aider à identifier tout ce qui t’empêche d’avancer, pour que tu puisses te connecter à ton plein pouvoir et rayonner !

Tu es parfait

Tu es parfait 400 401 Murmures de l'âme
Un jour viendra où tu comprendras que tu es déjà parfait(e) tel que tu es.
Tu pourras te regarder dans les yeux et peut être pour la première fois, te dire que tu es fier de toi et du chemin parcouru.
Si tu savais … Tu es tellement plus que ce que tu vois.
Tellement plus qu’une simple présence, qu’un regard, qu’un geste.
Tu es cette goutte précieuse, qui se nourrit de toutes les gouttes de l’océan.
Tu es un diamant brut.
Tu es TOI une pure merveille !!
Alors ne cherche plus à l’extérieur, ce qui a toujours été à l’intérieur.
Lové au plus profond de ton coeur, c’est là que tu trouveras ton véritable bonheur.
De tout mon coeur

L’amitié

L’amitié 300 301 Murmures de l'âme
Aujourd’hui j’aimerai te parler D’AMITIÉ !
J’ai cette conviction que chaque personne qui entre dans nos vies, le fait pour une raison bien précise. Certaines pour un court instant, d’autres pour la vie.
Il arrive que des amitiés se terminent. Parfois même sans explications, sans véritable raison. Cela m’est arrivé à moi aussi. Des gens que j’ai aimé, avec qui j’ai partagé des moments importants. Mais qui d’un jour à l’autre ont pris d’autres chemins. A l’époque j’en souffrais, aujourd’hui je vis ces « départs » avec un regard différent. Je pense vraiment que ces « séparations » sont indispensables et même bénéfiques à notre propre cheminement. On a parfois du mal à les accepter, mais avec du recul, on se rends compte à quel point elles nous ont changé, permis de grandir, de guérir.. alors qu’on pensait ne jamais y arriver.
Il y a aussi les amitiés qui durent. Et j’ai cette chance d’avoir dans ma vie une merveilleuse amitié qui dure depuis plus de 30 ans. Ma meilleure amie ! Ma soeur de coeur ! Mon autre ! Celle qui me connait par coeur, celle qui n’a jamais peur de me dire mes vérités. Celle qui m’a toujours soutenu et qui a toujours été là. Sans elle je ne serai pas celle que je suis aujourd’hui. Cela peut sembler exagéré, mais c’est la vérité. Elle a cru en moi lorsque moi je doutais. Elle m’a relevé, lorsque j’avais abandonné. A chaque moment important de ma vie, elle a été là et je sais qu’elle sera toujours là peu importe la distance et les années.
Aujourd’hui j’ai envie de lui dire MERCI en lui dédiant un extrait d’une chanson qu’on adore toutes les 2 : « Toi, tu es mon autre, La force de ma foi, Ma faiblesse et ma loi, Mon insolence et mon droit. Moi, je suis ton autre, Si nous n’étions pas d’ici, Nous serions l’infini »

Mon burnout, ma chance

Mon burnout, ma chance 400 374 Murmures de l'âme
« On ne saurait apprécier la lumière sans connaître l’obscurité » J’adore cette citation ! Elle m’inspire car moi aussi j’ai connu l’obscurité ; le fameux trou noir dans lequel on plonge et duquel on imagine que jamais on ne pourra se relever. Cette fameuse spirale infernale qui t’entraîne toujours plus profondément.
Il y a 10 ans j’ai vécu un burnout et je n’aurai jamais imaginé pouvoir m’en sortir. Et surtout je n’aurai jamais imaginé pouvoir dire un jour que ce moment de ma vie a été l’une des meilleures choses qui me soit arrivé. C’est vrai que ça a été très dure. J’étais seule avec ma fille de 4 ans. J’ai dû trouver des ressources autour de moi mais surtout en moi pour me relever. Je me suis accrochée à la seule chose qui semblait abordable à ce moment là : les anges ! J’ai dévoré des livres de développement personnel comme si ma vie en dépendait. Je cherchais la solution à mon mal être, à ma tristesse profonde. Alors je faisais tous les exercices que je découvrais pour essayer de me libérer. Certains m’ont aidé d’autres pas.
Jusqu’au jour où enfin j’ai réussi à prendre le recul nécessaire pour comprendre que tout était déjà là et que la clé que je recherchais était en moi. J’ai pris conscience que j’avais la possibilité de changer ma vision des choses pour me sentir mieux. Que je devais lâcher les attentes. Que je ne pouvais pas changer les autres. Que je ne pouvais pas attendre des autres ce que j’étais incapable de m’offrir à moi même. Alors j’ai commencé à prendre soin de moi. A m’aimer. À m’intéresser de plus en plus à celle que j’étais vraiment. A ce qui me faisait vibrer. Et je me suis accrochée à ce en quoi je croyais.
Si toi aussi tu en es là, prends de la hauteur. Utilise ce moment de ta vie pour rebondir, pour en tirer le meilleur. Je sais que c’est difficile mais je sais que tu en es capable ! Utilise ta force pour puiser en toi et pour te découvrir. La vie te lance un défi alors saisis-le.

Celle que je suis

Celle que je suis 600 597 Murmures de l'âme
Etre différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que tu es suffisamment courageux(se) pour être toi-même. Pour te foutre la paix et pour vivre comme tu l’entends sans te préoccuper de ce que les autres pourront en penser.
Quand j’étais jeune, j’étais chanteuse. Étant donné que beaucoup de gens me connaissaient, je devais faire très attention à tout ce que je faisais et à tout ce que je disais. Alors j’étais ce que l’on appelle une fille très « sage ». Une bonne réputation c’était important. Jusqu’à ce que je comprenne que quoi que tu fasses ou quoi que tu dises, de toute manière les gens te jugent et te critiquent. Alors peu à peu j’ai arrêté d’être celle que l’on voulait que je sois.
Le chemin a été long et parfois difficile. Mais aujourd’hui je ne me préoccupe plus du qu’en dira-t-on. Je me moque de ce que les gens peuvent dire ou penser. En embrassant le métier que j’ai choisi, je me suis une nouvelle fois exposée au regard des autres, mais vous savez quoi ? je m’en fou à présent ! Car tout ce que je fais, je le fais avec mon coeur et pour moi il n’y a rien de plus important !
Cette femme que tu vois, là sur la photo, et bien c’est moi. Et je suis fière d’elle. Car après toutes ces années, elle se fou enfin du regard des autres. Elle ne se demande plus si c’est raisonnable ou pas à son âge. Elle vis, elle respire, elle est libre d’ÊTRE tout simplement.
Peu importe le regard qu’on pose sur moi aujourd’hui, je sais qui je suis et personne ne changera cela ! Toi aussi, sois fier/fière d’être la personne que tu es. Assume tes différences, montre au monde ta lumière, ose, rêve, brille sans te soucier d’être raisonnable ou sage. Il y aura toujours des gens pour te critiquer mais peu voudront savoir qui tu es vraiment. Alors n’attends plus et sois la personne que tu as toujours voulu être !
Photo Pierre-Yves Ebener

Le pouvoir de la pensée

Le pouvoir de la pensée 300 319 Murmures de l'âme
« Réveille-toi chaque matin avec la certitude que quelque chose de merveilleux se produira »
Cela peut sembler trop facile, mais pourtant… fais le test. Demain matin en te réveillant, imagine que tu vas vivre une journée merveilleuse, faite de belles rencontres, de magnifiques opportunités.. visualise-toi savourant chaque instant.. le sourire aux lèvres.. tu as ce pouvoir en toi de faire arriver les choses et d’être le créateur de ton bonheur et de tes réussites. Alors pourquoi ne pas en abuser ?
Mais si vraiment tu ne me crois pas.. fais le test inverse… réveille-toi en te disant que ça va être dur et que de toute façon ce sera une journée pourrie… rappelle-toi à quel point tu n’as vraiment pas de chance et que de toute façon personne ne peut te comprendre.
Alors tu me crois à présent ?
Tu peux lui donner le nom que tu veux.. La loi de l’attraction.. le pouvoir de le pensée… le secret. Mais si tu penses positif, tu verras chaque nouveau matin comme une nouvelle aventure, une nouvelle chance de faire tout ce que tu souhaites et de réaliser tes rêves.
Essaye de faire de chaque défi ou expérience négative, une nouvelle opportunité. Prends de la hauteur et ne reste pas la tête dans tes problèmes ; bien sûr que c’est difficile parfois et tu as aussi le droit de le dire, mais relève la tête, tu n’es pas seul et autour de toi, il y aura toujours quelqu’un pour te tendre la main.
Tu as ce pouvoir incroyable en toi de pouvoir définir qui tu es. Alors sois ! vibre ! brille ! ose ! mets de la couleur et des paillettes dans ta vie.. ne laisse pas la grisaille envahir tes pensées et t’empêcher d’avancer.

Croire en la magie

Croire en la magie 300 299 Murmures de l'âme
Croire en la magie, c’est croire que tu as à l’intérieur de toi, le pouvoir incroyable de créer la vie que tu souhaites. C’est croire en tes rêves et c’est vouloir le meilleur pour toi sans avoir le sentiment d’être égoïste ou opportuniste. C’est te choisir et peu importe ce que les autres peuvent en dire. C’est avoir la certitude que peu importe le temps que ça prendra, un jour ton rêve se réalisera. C’est accepter que tout arrive au moment opportun et pas lorsque tu le décideras. C’est faire confiance et accepter de ne pas tout savoir et de ne pas tout contrôler. Juste te laisser porter et faire confiance que tout est juste pour toi.
C’est prendre conscience que tu es un être merveilleux et que tu mérites le meilleur ! C’est oser briller, oser danser, rire et chanter, c’est oser prendre ta place et t’émerveiller chaque jour un peu plus. C’est porter un regard différent sur la vie et te dire que malgré les coups bas, ça ira. Car tu t’es déjà relevé 100x et que malgré cela tu n’as jamais baissé les bras. C’est reconnaître en toi, tes forces et tes faiblesses et les remercier d’avoir fait de toi la personne que tu es aujourd’hui. C’est voir chaque difficulté comme une nouvelle opportunité pour grandir et pour guérir. C’est remercier la vie pour tout ce que tu as et pour tout ce que tu reçois. C’est vivre chaque jour comme une nouvelle aventure dont tu es le héros. C’est pouvoir te réinventer sans cesse et chaque jour pouvoir recommencer.
Tu as cette chance incroyable de pouvoir te créer la vie que tu souhaites et chaque jour pouvoir modifier ta manière de penser ou d’envisager ta vie.
Alors vas-tu saisir ta chance aujourd’hui et accueillir la magie dans ta vie ? Ou préfères-tu rester là à attendre que les choses changent pour toi ?

Toi qui me guide

Toi qui me guide 400 274 Murmures de l'âme
A chaque fois que je lève les yeux au ciel, je te retrouve au milieu des nuages.
Dans le battement des ailes d’un oiseau, dans le mouvement de la brise légère. Comme un ami, comme un frère tu m’accompagnes et tu me guides depuis si longtemps.
Jamais tu ne m’as abandonné même lorsque je me sentais perdue, désespérée… tu étais là, tu as toujours été là.
Lorsque je ferme les yeux, je sens ta présence invisible tout près de moi, en moi… Il me suffit alors d’écouter le silence pour entendre ta voix à travers les murmures de mon âme.
Merci d’être là, de m’accompagner et de me montrer tous les jours que l’on peut vivre sa vie en écoutant son coeur.. Tu es là partout où je suis dans la simplicité et l’Amour !
Photo by @Ebener Pierre-Yves

Savoir s’arrêter, c’est s’aimer

Savoir s’arrêter, c’est s’aimer 400 375 Murmures de l'âme
Pas toujours facile de savoir s’arrêter lorsqu’on est fatigué. D’accorder de l’importance à ce que l’on ressent, d’écouter son corps. La peur de décevoir, la peur d’être jugée, la peur du manque, font que nous avons tendance à toujours vouloir trop en faire. On persiste et on tire sur la corde et tant pis si on franchi la « ligne rouge ».
Mais faut-il encore savoir où sont nos limites. Où se trouve cette fameuse « ligne rouge » ? Il y a quelques années, dans mon ancien job, j’ai vécu cette situation à plus d’une reprise. Malgré la fatigue je ne comptais pas mes heures. Entre mon rôle de maman et d’assistante de direction toujours connectée à son mains-libres et à son mobile, je menais une vie de dingue. Jusqu’au jour où mon corps a commencé à m’envoyer des signaux d’alerte. Plus ou moins violents.. Une première fracture au poignet aurait du me stopper mais non ! J’ai réussi à trouver des astuces pour continuer à utiliser mon clavier. Une année pile après, fracture du 2ème poignet et là je t’avoue que j’ai vraiment ri aux urgences. Ça aurait du s’arrêter là, mais non ! Dès que mon 2ème poignet a été rétabli, j’ai eu une inflammation au poignet, opéré l’année précédente et avec ça une tendinite en plus. Du coup, double opération en une seule fois ! Tu te dis surement qu’après tout ça, j’ai enfin dit STOP ! Et bien non j’ai encore continué.. Bien que consciente, j’avais trop peur. Je ne voyais pas comment je pouvais sortir de ce cercle vicieux. C’est alors que mon coude s’est mis à me torturer et je découvrais ainsi ce qu’était une « épicondylite ».
Alors ne fais pas comme moi et n’attends pas aussi longtemps. Lorsque tu te sens dépassé, fais appel à des gens qui peuvent t’aider. Sois attentif aux signaux que ton corps t’envoie. Respecte-toi ! Cesse de tirer sur la corde lorsque tu es déjà à bout de souffle. Prends du temps pour toi. Car ton corps t’appartient et personne ne peut prendre mieux soin de toi, que toi « m’aime » !
  • 1
  • 2
Close Cart
Back to top
Privacy Preferences

When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in the form of cookies. Here you can change your Privacy preferences. It is worth noting that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we are able to offer.

Nous utilisons des cookies pour nous assurer que nous vous offrons la meilleure expérience sur notre site Web.